Entretenir son périnée, c’est du sérieux !!

Périnée, plancher pélvien, accouchement, grossesse, post-partum

Un périnée affaibli, c’est du sérieux. C’est à l’origine de énormément de problèmes. Une décente d’organes, notamment d’utérus, des fuites urinaires, des difficultés à atteindre l’orgasme, de la constipation, etc.

Heureusement, cela ne vient pas du jour au lendemain mais il faut en prendre conscience et agir avant que ce soit trop tard, avant de devoir se balader avec une couche parce que vous arrivez plus à retenir votre pipi ou que vous passez au bloc pour une ablation de l’utérus.

Apprenez déjà à connaitre ce qu’est un périnée, j’en parle d’ailleurs sur cette vidéo : https://youtu.be/xZACfYll7zA

Maintenant, un périnée, tout comme les autres muscles du corps, ça s’entretient et tout de suite une liste non exhaustives du comment :

L’entretient du périnée c’est d’abord une hygiène de vie.

Vous l’avez bien vu sur la vidéo, un périnée est un muscle en 8 (bon pour faire simple), avec deux cavités. L’idée est de le « fermer » ou plutôt de le « verrouiller » à l’effort, pour le protéger et pour protéger les organes qu’il protège.

Et pour ce faire il suffit de le contracter (comme pour empêcher un pipi de sortir), quand vous soulevez un poids, quand vous tousser, quand vous faites des abdos, etc.

C’est très simple en théorie mais la fait toute la différence.

Par contre au même titre, les stop pipi, on oubli. Quand on veut faire un pipi ou caca, on lâche tout. Parce que, pousser sur un périnée verrouillée ce n’est pas l’idéal non plus.

De la muscu, ça vous dit ?

Beh un muscle musclé, est un muscle plus résistant. Il n’y a pas que son biceps ou ses abdos à travailler. Le muscle qui protège votre intimité a le mérite qu’on prenne soin de lui non ?

Et tout comme la musculation « traditionnelle », on peut le faire avec ou sans poids.

L’idée est simple ; contracter, relâcher, en faisant des séries de 10, de 20 ou comme vous voulez. A vide (c’est-à-dire sans poids) ou alors en introduisant des petits poids (de quelques grammes) dans le vagin et faire les mêmes exercices avec, comme on ferait avec des boules de geisha par exemple.

Pensez rééducation du périnée

Après une grossesse, un accouchement, un épisode d’hémorroïdes, etc. Bref dès que votre périnée a subi un traumatisme, pensez à le rééduquer. Plus de détails sur la vidéo

 

Un petit commentaire fait plaisir :